Airbag moto

En 1995, la société Mugen Denko est la première à élaborer une veste airbag pour les conducteurs de deux roues : le système Hit-Air. Aujourd'hui, l'airbag moto se décline en veste, gilet et blouson.

En apparence, l'airbag moto ressemble à un vêtement de moto classique à l'exception près qu'il contient un coussin gonflable, une cartouche de gaz sous pression et d'un déclencheur. L'airbag moto est ainsi conçu pour absorber les chocs au niveau du thorax, de l'abdomen et de la colonne vertébrale lors de chute ou de collision. Il agit ainsi plus efficacement qu'une protection dorsale en minimisant notamment les risques de traumatisme. Avec le casque moto, l'airbag est le seul équipement susceptible de sauver la vie en cas d'accident. En effet, selon l'IFSTTAR (Institut Français de Sciences et Technologies des Transports, de l'Aménagement et des Réseaux), les blessures dites sévères surviennent à 50% au thorax et 44% à la tête. L'intérêt de compléter votre casque de moto par un gilet airbag devient ainsi plus évident. Ce dernier s'apparente ainsi à la ceinture de sécurité, requise pour tous et pour tous les types de trajet. Enfin, quel que soit le type d'airbag que vous portez, il faut proscrire le port d'un sac à dos afin d'assurer le bon déploiement de l'airbag.

L'homologation des airbags moto

En France, c'est le partenaire de la Fédération Française de Motocyclisme, le CRITT Sports Loisirs qui est le seul organisme certifié par le Ministère de l'économie pour l'homologation des airbags moto. Deux critères sont ainsi passés au crible : la vitesse de mise à disposition du système d'une part et l'obtention d'un niveau de pression d'air minimal dans le gilet airbag d'autre part. L'organisme de contrôle SRA (Sécurité et Réparation Automobiles) assure un classement (de 1 à 5 étoiles) relatif à la performance de protection et du temps de déploiement en cas d'accident. Une norme européenne a également été définie afin de certifier les airbags : la norme EN 1621-4 mais elle a été abrogée en France suite à une mise en doute de son processus de certification. Aujourd'hui, les compagnies d'assurance peuvent rembourser jusqu'à 20% du prix d'achat (incluant la pose du système de communication pour les airbags sans fil). Si les primes d'assurance n'ont pas encore été revues à la baisse pour les motards utilisant un gilet airbag, cela devrait être le cas prochainement ...

Airbag filaire

Comme son nom l'indique, l'airbag filaire est relié à la moto par un câble. Les fabricants recommandent de raccorder le fil à la boucle de cadre sur le devant du cadre. Ainsi, lorsqu'une force supérieure à 30km est appliquée, l'airbag se déclenche (ce qui évite aux têtes en l'air de provoquer un déclenchement lorsqu'ils descendent de moto et oublient de se détacher). Pour bien régler la sangle de votre airbag filaire, il est nécessaire de :

  1. Placer les mains sur le guidon.
  2. Régler la sangle au plus court (plus la sangle est courte sans vous priver de votre liberté de mouvements, plus le temps de détection sera court).
  3. Connecter la sangle à votre gilet airbag.

Après une chute, lorsque l'airbag s'est déclenché, il vous suffit de remplacer la cartouche de gaz pour qu'il soit fonctionnel à nouveau. Il vous faudra toutefois vérifier que le gilet lui-même n'est pas endommagé, en le testant avec un poste d'air comprimé par exemple.

Airbag sans fil

Les airbags sans fil ou radiocommandés se rapprochent davantage du fonctionnement des airbags automobiles. En effet, c'est un boitier fixé sur la moto qui détecte le choc. La retransmission d'un signal suite au choc ressenti permet le déclenchement de l'airbag. Trois capteurs sont ainsi installés sur la moto :

  1. Sur la fourche pour détecter les chocs.
  2. Sur le cadre de la moto pour détecter les pertes de contrôle.
  3. Sur le guidon via un boitier de communication qui permet de vérifier le bon fonctionnement du système. Pour les gilets airbag de la marque Bering, un voyant bleu permet de l'en attester.

La pose des capteurs devra être faiet dans un atelier par un technicien agréé, permettant de créer un lien unique entre la moto et le gilet airbag. Tout risque d'interférence avec un autre dispositif est ainsi évité. Vous pouvez également connecter un deuxième gilet airbag à votre moto, idéal si vous avez l'habitude de rouler à deux. Après un choc ou un accident, un technicien agréé pourra vérifier les dommages éventuels du système électronique et du gilet également.

Gilet ou blouson

Qu'il s'agisse d'un airbag filaire ou d'un airbag sans fil, l'airbag moto se décline aussi bien en gilet qu'en blouson.

Vous avez consulté
Besoin d'aide ? Nous sommes à votre écoute : Etre rappelé Envoyer un email